Fiche : Neolamprologus furcifer
Ce cichlidé est endémique du lac Tanganyika .Il est présent sur toutes les cotes rocheuses. Le male et la femelle présente la même coloration. Le corps est marron avec deux lignes foncées, plus ou moins visible selon l’humeur du poisson. La caudale est longue et finit en pointe .Les pectorales sont jaunes. Le male peut atteindre 18 cm. Il est fréquent de les voir nager debout le long d’une pierre ou à l’envers sous une grotte. Dans la nature, ils vivent dans des failles fines et profondes
Un aquarium de 300 litres est le minimum pour la maintenance d’un couple à condition que celui-ci soit déjà formé et avec suffisamment de cachettes. On pourra l’aménager avec du sable, beaucoup de roches et des pierres plates debout, formant des failles. On peut rajouter des plantes qui supportent l’eau dure.
La maintenance peut se faire dans un aquarium plus spacieux avec d‘autres cichlidés du lac Tanganyika comme Altolamprologus sp. ,Cyphotilapia frontosa ou Julidochromis sp. Il est préférable de prendre 4 ou 5 jeunes afin de former un couple.
La reproduction a lieu dans une faille choisit par la femelle .Elle dépose ses ovules contre le plafond ou la paroi de la grotte, immédiatement fécondées par le male. La femelle reste au fond de sa grotte, ventilant les œufs, pendant que le male garde les alentours. Les petits éclosent après quelques jours et restent sous la garde des parents .Ils sont identiques aux parents et totalement autonomes. Les pontes peuvent variées de 10 à 200 alevins. Ils ont une croissance lente et feront 3 cm en 5 mois.